Allocution prononcée par M. Jean Rioux
député de Iberville de l'Assemblée Nationale

Chers amis,
Bonsoir,

Il me fait extrêmement plaisir d’être avec vous ici ce soir afin de souligner le travail et la détermination d’un homme qui, depuis 10 ans maintenant, fait des efforts considérables pour le bien-être des gens de notre coin. Monsieur Fernand Rainville a fondé en 1993 un petit club qui allait devenir un véritable réseau de santé! Un club de marche, c’est bien plus qu’un club social! c’est une activité qui permet de prendre ou de garder la forme! Je le confirme!!! Avec la quantité de marches que j’ai prises l’an dernier en campagne électorale, je peux vous assurer que la marche est un véritable exercice physique!!

Permettre aux gens de pratiquer cette activité dans le cadre d’un club bien organisé, qui s’assure non seulement de l’activité en tant que telle, mais aussi de l’encadrement qui s’y rattache est un geste que nous devons souligner.

Vous savez quand le gouvernement libéral parle d’investir dans la santé, on ne parle pas que d’argent. On parle d’actions qui nous permettent d’améliorer la santé des gens. Le club de marche que vous avez fondé, monsieur Rainville, est un excellent exemple de moyens qui nous permettent à long terme d’améliorer notre système de santé. C’est prouvé! L’exercice physique nous éloigne des hôpitaux...

En vous remettant la médaille de l’Assemblée nationale du Québec ici, ce soir, je me fais le porte-parole de l’ensemble du gouvernement qui tient à souligner votre passion pour l’activité physique. La médaille, c’est notre façon à nous de vous dire merci. Ce n’est pas une médaille olympique, mais dites-vous qu’elle signifie, elle aussi, la réussite et la détermination que vous nous démontrez depuis 10 ans maintenant.

On m’a mentionné que vous ne couriez pas après les honneurs monsieur Rainville… heureusement, parce que je n’aurais pas été capable de vous rattraper!

Monsieur Rainville, en mon nom personnel, au nom de tous ceux qui marchent avec vous, de ceux qui marcheront un jour pour votre réseau et au nom de tous mes collègues de l’Assemblée nationale du Québec, permettez-moi de vous remettre ce que peu de Québécoises et de Québécois ont le privilège de recevoir, la médaille de l’Assemblée nationale du Québec.

Retour : 10e anniversaire